Le Collectif du Pays Fertois dit NON au pétrole de schiste !

vendredi 4 mai 2018

Pique-Nique du 6 mai : vous n'avez rien préparé, même pas grave !

Petit rappel pour ceux qui n'ont pas fait de noeud à leur nappe à carreaux. Le pique-nique pour fêter la fin de la plateforme de recherche pétrolière de Jouarre, c'est ce dimanche 6 mai à partir de 12 heures, à la ceuillette de Nolongues. http://www.cueillette-de-nolongues.com/plan-acces.php
Il fait beau, c'est joyeux, nous vous attendons. 

Vous n'avez pas eu le temps de préparer de tarte ou de salades. Pas de panique! Anne apportera plein de pains produits au Moulin de Brisé. C'est du pain écolo-bio-participatif, et tout et tout!
Selon vos convictions vous venez avec une boite de sardine, un saucisson, du fromage, du pâté végétal, de la confiture ou tout autre "tartinochades" et ce pique-nique se transformera en “tartines-partie”. 

N'oubliez ni vos couverts ni votre verre.
Il y aura aussi de la bière (produite elle aussi au Moulin de Brisé). Vous voulez en savoir plus sur le moulin de Brisé? C'est dans l'Aisne, https://www.moulindebrise.fr

Dans deux jours, on se voit!

Posté par isa_jouarre77 à 15:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


dimanche 8 avril 2018

le permis de Château-Thierry, c'est fini! … un pique-nique pour fêter ça le 6 mai!

Le permis de Château-Thierry, c'est fini! La plateforme de Jouarre n'existe plus. 

Le 6 mai retrouvons-nous pour un pique-nique joyeux, à la cueillette de Nolongues

Tous ceux qui, de près ou de loin, ont suivi les différentes étapes de cette mobilisation citoyenne opposée au permis de Château-Thierry sont joyeusement invités à participer au pique-nique du 6 mai qui aura lieu à quelques centaines de mètres de l'ancienne plateforme de Jouarre. 

Si :

• vous avez participé aux différentes manifestations/réunions depuis 2011 (à Doue, à Jouarre, à Rozoy-Bellevalle, à Château-Thierry, à Meaux, à Coulommiers, à Tournan, à Aulnoy, à Chartronges, dans l'Essonne, à Montreuil, à Paris ou encore ailleurs!) 

• vous avez rencontré sur votre chemin l'un des collectifs luttant contre le gaz et le pétrole de schiste

• vous êtes venus à la projection du second film de Josh Fox en avant-première à la Ferté-sous-Jouarre

• vous étiez là lorsque les Dindons ont envahi la plateforme de Jouarre

• vous n'étiez pas là mais vous avez quand même envie de savoir ce qu'il en est aujourd'hui

Vous êtes les bienvenus!

Le 6 mai à partir de midi à la Cueillette de Nolongues (à 100 m du croisement D402/D19 en direction de Doue). 

Encore un mois pour préparer votre panier de pique-nique, cuisiner vos salades et vos tartes, sortir vos instruments de musique, vos jeux de société, bref, tout ce qui fera de ce jour une jolie fête. 

--------------------

si vous souhaitez télécharger le document ci-dessous, il faut cliquer sur “6Mai_picnic

6Mai-picnic

Posté par isa_jouarre77 à 17:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 21 septembre 2017

Loi Hulot: Ecrivez aux député-e-s pour dire non à l'emprise de l'industrie fossile sur nos vies

La loi Hulot prévoit de mettre fin à l'exploration et à l'exploitation des hydrocarbures en France à l'horizon 2040.

Vous le savez, ce projet de loi ne peut, en l'état, atteindre cet objectif ambitieux… 

Nous pouvons interpeller nos députés. 

Envoyez une lettre aux députés: 350.org/fr/pasdepermis/

 

 

pour envoyer une lettre aux députés, c'est par ici…

Posté par isa_jouarre77 à 10:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

prolongation du permis Guyane-Maritime, la politique du “en-même-temps” est en marche!

Un projet de loi prévoyant de “mettre fin à la recherche et à l'exploitation des hydrocarbures conventionnels et non conventionnels” a été présenté par Nicolas Hulot ces dernières semaines. 

L'intitulé du projet de loi est alléchant, le contenu est perfectible, on l'a écrit il y a quelques jours. 

La politique du "En même temps" a encore frappé!
Ce matin (21 septembre), au Journal Officiel, est publié l'arrêté ministériel, signé du même Nicolas Hulot, autorisant la prolongation exceptionnelle du permis Guyane-Maritime au profit de l'entreprise Total. 

Par arrêté du ministre d'Etat, ministre de la transition écologique et solidaire et du ministre de l'économie et des finances en date du 14 septembre 2017, le permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures liquides ou gazeux, dit « permis de Guyane Maritime », accordé par arrêté du 29 mai 2001 puis prolongé à deux reprises par arrêtés des 2 juillet 2007 et 22 décembre 2011, le second jusqu'au 1er juin 2016, est prolongé au titre de l'article L. 142-2 du code minier jusqu'au 1er juin 2019 sur une superficie inchangée et sa mutation autorisée au profit de la société Total E&P Guyane Française SAS, sans que cette autorisation implique une approbation des conditions financières de l'opération.
Un extrait de l'arrêté sera affiché à la préfecture de la Guyane. Cet extrait sera en outre inséré au recueil des actes administratifs ainsi que sur le site internet de la préfecture et, aux frais du permissionnaire, publié dans un journal national, régional ou local dont la diffusion s'étend dans la zone côtière la plus proche du titre minier.

C'est le premier arrêté ministériel concernant les permis d'hydrocarbures signé par Nicolas Hulot. 

Drôle de signal pour quelqu'un qui prétend vouloir mettre fin à l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures en France… à l'horizon 2040. 

 

Posté par isa_jouarre77 à 10:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 11 septembre 2017

Un nouveau projet de loi concernant l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures en France

Ça y est, les vacances sont vraiment terminées (pour ceux qui ont eu la chance de…)
Ces premiers jours de septembre sont vraiment très agités! 

Et Irma est arrivée. 

De nombreuses voix se sont exprimées pour mettre en relation l’augmentation de ces désordres climatiques avec le réchauffement climatique. 
Certains météorologistes ont répondu: “non, non, il n'y a pas plus de cyclones que les années précédentes”. 
Question citoyenne: “Mais pourtant, on constate qu’il y en a plus qu’avant
Réponse: “Les cyclones, sont en nombre à peu près constant mais on peut constater qu’ils sont nettement plus violents et dévastateurs”. 
Question: “Et pourquoi sont-ils plus dévastateurs?
Réponse des météorologistes: “Parce que l'eau des océans est plus chaude qu’avant”.  

Donc appelons cela une causalité, une corrélation, un parallélisme, bref, quand l’eau des océans est plus chaude, les cyclones qui pouvaient passer inaperçu auparavant s’imposent violemment. 

 

Pour en savoir un peu plus sur les événements climatiques extrêmes
https://reseauactionclimat.org/precipitations-intenses-cyclones-changement-climatique/
https://350.org/fr/science/

Pendant ce temps, nous étions en train de travailler les uns et les autres sur un projet de loi concernant l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures en France. Fin août, Nicolas Hulot a présenté un projet de loi au CNTE (Conseil National de la Transition Energétique). Ce texte, adopté par le CNTE devait être présenté au Conseil des Ministres mercredi 6 septembre. Ce texte avait été présenté comme un moment historique puisqu’il affichait sa volonté de refuser tous les nouveaux permis de recherche, de limiter le renouvellement des concessions, etc. Il y avait toutefois de grosses lacunes dans ce texte. Nous (Attac + 350.org + Amis de la Terre + Collectif Fertois) avions donc organisé une conférence de presse pour alerter la presse sur les lacunes de ce projet de loi. Le matin même, Nicolas Hulot avait aussi tenu une conférence de presse pour expliquer que la France était le premier pays au monde à interdire par la loi les hydrocarbures non conventionnels. Les journalistes sont repartis avec un communiqué de presse, sans avoir le texte du projet de loi en main.  

Jusque là, rien de très extraordinaire: un projet de loi un peu bancal rendu public une dizaine de jours avant, beaucoup d’effets de manche, des militants qui pointent ce qui ne va pas dans le texte. 

Mais là où ça commence à être croustillant, c’est quand on s’aperçoit le lendemain matin que le projet de loi déposé pour discussion à l’Assemblée Nationale n’a plus rien à voir avec le premier texte. Les journalistes ont fait leur papier sur un document qui ne correspond pas du tout à la réalité. Mais entre temps, les agences de presse avaient fait leur travail et le monde entier est informé que la France est le premier pays à prendre à bras le corps la question du réchauffement climatique. 

----------

Pour avoir plus de détails concernant cette partie de jeu de bonneteau (le projet nº1 substitué au profit du projet nº2 à l’insu des participants, sauf de celui qui manipule les gobelets), vous pouvez lire l’article de Reporterre. 
https://reporterre.net/Hydrocarbures-le-gouvernement-a-plie-devant-les-interets-miniers

Vous pouvez aussi lire les articles de Coralie Schaub dans Libération du 7/09 ou de Jade Lindgaard dans Mediapart.
http://www.liberation.fr/futurs/2017/09/07/projet-de-loi-sur-les-hydrocarbures-une-jolie-operation-de-communication_1594798
https://www.mediapart.fr/journal/france/070917/hydrocarbures-le-conseil-d-etat-affaiblit-le-projet-de-loi-hulot

En faisant un petit tour sur scoop.it, vous trouverez d'autres articles sur ce sujet! 
http://www.scoop.it/t/schiste2

 

Le projet de loi déposé par le gouvernement

Revenons quand même à ce nouveau projet de loi qui va être examiné par la commission du Développement Durable le 26 septembre pour être présenté en séance plénière tout début octobre. 
Vous pouvez trouver le texte exhaustif de ce projet de loi sur le blog, ici :
 

Une note de décryptage rédigée à quatre claviers (Maxime Combes - Attac, Juliette Renault - les Amis de la Terre, Nicolas Hoeringer - 350.org et la rédactrice de ce billet de blog) pour mieux comprendre ce texte. Pour le lire, c'est par ici! 
http://colfertois.canalblog.com/archives/2017/09/11/35667600.html

Ce document a pour objectif d’être partagé, diffusé, transmis. Il a déjà été envoyé à un certain nombre de la presse nationale, à certains députés. N’ayez pas peur des doublons. On est jamais trop informé!

Vous pouvez aussi télécharger ce document (en version pdf): Decryptage_loi_Hulot

Très bonne(s) lecture(s)

Posté par isa_jouarre77 à 23:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

le texte du projet de loi concernant les hydrocarbures bientôt discuté à l'Assemblée Nationale

Après quelques péripéties, le gouvernement vient de publier le projet de loi ayant pour objet de limiter l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures en France.
Ce texte est disponible sur le site de l'Assemblée Nationale.
Seul le début concerne l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures. Voici donc ce texte. 

************** 

Chapitre Ier

Arrêt de la recherche et de l’exploitation des hydrocarbures

Article 1er

Le code minier est ainsi modifié :

1° Les dispositions du 1° de l’article L. 111-1 sont remplacées par les dispositions suivantes :

« 1° Des hydrocarbures et des combustibles fossiles, la tourbe exceptée, qu’ils soient sous forme solide, liquide ou gazeuse, du graphite, du diamant ; »

2° Le chapitre Ier du titre Ier du livre Ier est complété par une section 3 ainsi rédigée :

« Section 3

« Arrêt de la recherche et de l’exploitation des hydrocarbures

« Art. L. 111-4. – Par dérogation aux dispositions du présent livre, la recherche et l’exploitation des hydrocarbures liquides ou gazeux sont régies par les dispositions de la présente section.

« Art. L. 111-5. – Au sens et pour l’application de la présente section, est considéré comme “gaz de mine” le gaz dont la récupération s’effectue sans intervention autre que celles rendues nécessaires pour maintenir en dépression les vides miniers contenant ce gaz, afin de l’aspirer.

« Art. L. 111-6. – Il est mis progressivement fin à la recherche et à l’exploitation des hydrocarbures, à l’exception du gaz de mine défini à l’article L. 111-5, afin de parvenir à une cessation définitive de ces activités, dans les conditions et selon les modalités fixées par la présente section.

« Art. L. 111-7. – Les dispositions de l’article L. 111-6 s’appliquent à la recherche et à l’exploitation dans le sous-sol du territoire terrestre ainsi que dans le sous-sol du domaine public maritime, dans celui du plateau continental défini à l’article 14 de l’ordonnance n° 2016-1687 du 8 décembre 2016 relative aux espaces maritimes relevant de la souveraineté ou de la juridiction de la République française et des textes pris pour son application, dans le fond de la mer et dans le sous-sol de la zone économique exclusive définie à l’article 11 de la même ordonnance, ou à leur surface.

« Art. L. 111-8. – Il n’est plus délivré par l’autorité compétente de :

« – permis exclusif de recherches ou d’autorisation de prospections préalables en vue de la recherche, y compris à des fins expérimentales, portant sur une ou des substances mentionnées à l’article L. 111-6 ;

« – concession en vue de l’exploitation de ces mêmes substances, sauf dans le cas prévu à l’article L. 132-6 ;

« – prolongation d’une concession pour une durée dont l’échéance excède 2040.

« La prolongation d’un permis exclusif de recherches ne demeure autorisée que lorsqu’elle répond aux conditions posées aux articles L. 142-1 ou L. 142-2.

« Art. L. 111-9. – Les titres miniers et autorisations régulièrement délivrés antérieurement à l’entrée en vigueur de la loi n°        du         mettant fin à la recherche ainsi qu’à l’exploitation des hydrocarbures conventionnels et non conventionnels et portant diverses dispositions relatives à l’énergie et à l’environnement ainsi que ceux qui demeurent autorisés en vertu de la présente section continuent, jusqu’à leur échéance, d’être régis par les dispositions qui leur sont applicables du présent code. »

 

Article 2

Les dispositions de la section 3 du chapitre Ier du titre Ier du livre Ier du code minier s’appliquent à toute demande nouvelle d’octroi initial ou de prolongation d’un permis exclusif de recherches ou d’une autorisation de prospections préalables, d’octroi initial ou de prolongation d’une concession portant sur une ou des substances mentionnées à l’article L. 111-6 du même code déposée auprès de l’autorité compétente ainsi qu’aux demandes en cours d’instruction, sous réserve de décisions juridictionnelles passées en force de chose jugée enjoignant à l’administration de procéder à la délivrance ou à la prolongation de l’un de ces titres.

 

Article 3

Les articles 2 et 4 de la loi n° 2011-835 du 13 juillet 2011 visant à interdire la recherche et l’exploitation des mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux par fracturation hydraulique et à abroger les permis exclusifs de recherches comportant des projets ayant recours à cette technique sont abrogés.

__________

Si vous souhaitez lire le dossier complet déposé par le gouvernement

c’est ici http://www.assemblee-nationale.fr/15/projets/pl0155.asp

_______________ 

 

pour lire le décryptage de ce texte:

c’est là http://colfertois.canalblog.com/archives/2017/09/11/35667600.html

Posté par isa_jouarre77 à 23:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,