Le Collectif du Pays Fertois dit NON au pétrole de schiste !

mercredi 27 février 2019

Triste nouvelle…

Un des piliers du collectif du pays Fertois, Georges, est mort vendredi dernier, le 22 février. 

georges1

Dans un collectif comme le notre, chacun au cours de ces six dernières années a trouvé son rôle spécifique, son fonctionnement, son apport particulier. La somme de toutes ces individualités s’est conjuguée pour devenir un combat collectif.

Il a fallu prendre en charge la logistique, entretenir des relations avec les représentants politiques locaux, organiser les différentes actions publiques, assurer les relations avec les autres collectifs, prendre la parole publiquement, rédiger des tracts et des documents d'éducation populaire, fabriquer des panneaux et les installer. Et bien d’autres tâches, pas forcément identifiables mais pourtant indispensables ont été prises en charge par les uns et par les autres. 

Georges a fait partie du collectif depuis la toute première heure. Il était plutôt identifié comme un “taiseux” ce qui ne l’a pas empêché d’avoir un rôle très important dans la prise en charge de toutes les actions du collectif. 

On est triste! On est très triste!

 

Quelques informations pratiques…

Levée du corps à l’hôpital de Coulommiers samedi 2 mars à 14h
Cérémonie à l’église de Signy Signets à 15h.

Georges ne souhaitait pas de fleurs.
Une corbeille sera placée pour recueillir les condoléances et les dons.

Posté par isa_jouarre77 à 16:26 - Commentaires [3] - Permalien [#]


vendredi 18 janvier 2019

C'est pas fini! le collectif du pays fertois fait du cinéma?

Projection du documentaire
“C'EST PAS FINI !”
le 27 janvier à Château-Thierry
Beaucoup d'entre vous se souviennent des mobilisations contre l’exploration et l'exploitation du GAZ et du PETROLE DE SCHISTE. 
Vous vous souvenez sans doute aussi des nombreux permis délivrés par l’Etat dès 2009. De nombreux collectifs citoyens se mettent en place. 
 
Le permis de recherche d’hydrocarbures, dit permis de CHÂTEAU-THIERRY avait été octroyé au pétrolier TOREADOR. 
Plusieurs groupes de citoyens s’organisent pour s’opposer à ce permis qui s’étale sur 470 km2 au nord de la Seine & Marne et au sud de l’Aisne. Le collectif Carmen, le collectif du Pays Fertois et le collectif du pays de Coulommiers prennent part à cette mobilisation locale. 
Le “collectif du Pays Fertois” réunit les habitants de Jouarre et de ses environs. 
 
Anne de Galzain, documentariste, s’installe dans la région en août 2013. 
Elle découvre alors cette cette mobilisation qui a débuté en 2011. 
Elle décide alors de rejoindre le COLLECTIF DU PAYS FERTOIS et de se battre caméra à la main.
 
 
Résumé du film “C’EST PAS FINI!”
Les grandes manifestations contre la fracturation hydraulique ont débouché sur la loi Jacob en 2011. 
Cette loi interdit la fracturation hydraulique sans pour autant interdire la recherche de pétrole de schiste! 
En 2013, le pétrolier américain Hess Oil installe une plateforme à Jouarre en Seine-et-Marne sur le Permis de Château-Thierry. 
Les habitants, regroupés en collectif se mobilisent. 
Le film raconte le bras de fer qui se joue entre le collectif, les autorités françaises et le pétrolier. 
Il nous montre comment chacun des membres a permis au collectif de déjouer les pièges administratifs et juridiques et de gagner contre le pétrolier.
PROJECTION à CHÂTEAU-THIERRY, au cinéma-théâtre
C'EST PAS FINI !
DIMANCHE 27 JANVIER 2019 
A 18h30
La projection sera suivie d'une rencontre autour d'un pot convivial
Vous étiez là quand cela s'est passé, vous avez participé à la vie du collectif, venez voir le film, vous verrez votre lutte!
Vous n'étiez pas là mais vous en avez entendu parler, venez voir le film, vous verrez une lutte citoyenne!
Vous étiez là mais vous n'avez rien entendu quand cela s'est passé, venez voir le film, vous verrez (aussi) une lutte citoyenne!
 
à diffuser sans modération - désolée pour les doublons! 

Affiche projection Château-Thierry

 



Posté par isa_jouarre77 à 16:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 7 décembre 2018

ce soir, 7 décembre, c'est "coquelicots" sur la place de la mairie de Jouarre!

à tout à l'heure!

Posté par isa_jouarre77 à 16:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 1 octobre 2018

Soutien aux militants anti fracking anglais emprisonnés

Communiqué de presse du 30 septembre 2018

des collectifs contre les gaz et huiles de schiste et de couche

Des militants britanniques (opposés à la fracturation hydraulique) condamnés à de la prison ferme

Quatre militants environnementaux britanniques poursuivis pour avoir participé en 2017 à la manifestation non violente qui a bloqué les camions transportant les équipements de forage pour le site de Preston New Road, près de Blackpool dans le Lancashire, viennent d’être condamnés et trois emprisonnés.

Mercredi 26 septembre, Simon Roscoe Blevins, 26 ans, et Richard Roberts, 36 ans, ont été condamnés à 16 mois de prison ferme et Richard Loizou, 31 ans, à 15 mois pour “nuisance publique”.
Un autre militant, Julian Brock, 47 ans, a été condamné à 12 mois avec sursis après avoir plaidé coupable.
Le site de Preston New Road a été le lieu principal des protestations depuis que le gouvernement britannique a annulé une décision du conseil du comté de Lancashire et a donné à la société pétrogazière Cuadrilla l’autorisation de fracturer deux puits d’exploration de gaz de schiste.
La société a confirmé l’installation de tout le matériel permettant le début des travaux de fracturation dans les prochaines semaines.

Les trois légitimes militants anti-fracking sont les premiers activistes environnementaux à être emprisonnés pour une manifestation, qui plus est non violente, au Royaume-Uni depuis 1932.

Les collectifs français contre les pétrole et gaz de schiste et de couche soutiennent depuis plusieurs années la lutte des militants britanniques contre le fracking. Ils apportent aujourd’hui leur soutien aux militants emprisonnés et demandent aux autorités britanniques leur libération immédiate.

“Ni ici ni ailleurs, ni aujourd’hui ni demain”

Posté par isa_jouarre77 à 20:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 30 septembre 2018

nous voulons des coquelicots !

Certes, ce n'est plus tout à fait la saison. Mais les pesticides, eux, ne semblent pas soucieux des saisons…

Pour en savoir plus, si ce n'est déjà fait, allez faire un tour ici: https://reporterre.net/Nous-voulons-des-coquelicots
et là: https://nousvoulonsdescoquelicots.org/

Il s'agit donc d'une proposition pour se compter, pour se montrer, pour se rencontrer.

Il est fort probable que pour ce premier rendez-vous nous ne soyons pas très nombreux devant la mairie. Mais le mois suivant, et le mois suivant le suivant, et… à très bientôt donc!

Vendredi 5 octobre à 18:30 

devant la mairie (ici et ailleurs)
à Jouarre, à la Ferté-sous-Jouarre, à Coulommiers, à Aulnoy, à Saacy, à Signy, etc!.

coquelicots_appela4

coquelicots-capture

 

Posté par isa_jouarre77 à 22:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 12 juillet 2018

C'est l'été, certains sont en vacances. Et si vous étiez du côté de Pau le 21 juillet?

le 21 juillet - 10:30, à Pau,
rassemblement devant la préfecture 
Pas de nouvelle sismique sur le permis de Claracq!

L’été est arrivé et vous avez laissé le Pays Fertois derrière vous. Vous êtes peut-être en vacances dans les Pyrénées Atlantiques ou dans les Landes. Vous vous souvenez, 2011, 2012, 2013, etc.
Nous nous sommes mobilisés pour nous opposer au permis de Château-Thierry, nous opposer aux forages à Doue et à Jouarre… etc. 

Cela ressemble à une histoire déjà ancienne. 

Et bien dans les Pyrénnées-Atlantiques, il y a un permis de recherche d’hydrocarbures encore actif.
Il s’agit du “permis de Claracq”, ce permis est encore actif.
Le détenteur de ce permis, Investacq, a décidé de procéder à une “campagne d’acquisition sismique”. C’est le terme technique pour dire que des camions vibrateurs vont passer dans un petit coin des pyrénées atlantiques, pas loin de Pau. Et le préfet ne semble pas très décidé à imposer quelques limites de bon sens. Les routes sont très étroites et sinueuses dans ce coin. Or le préfet n’a fait aucune recommandation spécifique pour limiter l’horaire des passages des camions. 

Vous êtes à Pau le 21 juillet? Profitez-en pour aller manifester devant la préfecture le matin
Un nouveau collectif s’est créé il y a quelques semaines pour s’opposer au passage des camions vibrateurs. Ce « comité citoyen » (c’est son nom) souhaite rencontrer le préfet. Ils proposent un rassemblement à Pau, devant la préfecture le 21. N’hésitez pas à y aller si vous êtes dans les parages. 

Et si vous vous promenez actuellement sur les petites routes et les chemins entre
Garos, Arzcq-Arraziguet, Bouillon,
Cabidos, Fichous-Riumayou, Larreule,
Louvigny, Lonçon, Mialos, Momas,
Piets-Plasence-Moustrou, Seby, Uzan et Vignes
vous avez peut-être aperçu de curieux petits piquets plantés tous les 50 mètres environ. 

Ces piquets sont posés par l’entreprise qui va faire passer plus tard les camions vibrateurs. 
Les piquets sont des repères qui seront remplacés dans quelques jours par des capteurs, des géophones. 

Cette campagne d'acquisition sismique (une grosse échographie du sous-sol) est faite par l'entreprise GTG, celle qui a fait la campagne sismique sur la concession de Villeperdue (dans la Marne) en mai 2017. 

Certains profitent des vacances pour aller à la pêche, pour herboriser, pour photographier les lézards.
Pourquoi ne pas ramener un souvenir d’une campagne sismique à venir, quelques petits piquets?
Mais attention, c'est comme pour les fleurs, ne rentrez pas dans les champs qui n'ont pas encore été moissonnés, vous risquez d'endommager des cultures. Pas d'inquiétude, il y a plein de piquets le long de toutes les petites routes reliant ces 14 communes. Ce n'est pas tous les jours qu'on va sur un territoire qui s'apprête à accueillir des camions vibrateurs, ça vaut bien un petit souvenir!

 

Pour ceux qui souhaitent en savoir un peu plus:

RecapSismiqueClaracq

Posté par isa_jouarre77 à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,