On parle encore de gaz, mais bon... disons qu'il s'agit d'une expression générique ! Dans le Bassin Parisien, il s'agit de pétrole et non de gaz (n repetita).

La semaine dernière, Philippe Martin, le ministre de l’Écologie, a annoncé qu’il n’autoriserait pas la mutation des sept permis de forage accordés dans le bassin parisien, y compris ceux de Château-Thierry et Fère-en-Tardenois, reconnaissant ainsi qu’ils étaient destinés à rechercher du gaz de schiste.

Si le député axonais Jacques Krabal s’est réjoui de cette nouvelle, il n’en maintient pas moins sa pression sur le gouvernement afin que les paroles soient concrétisées par les écrits.

Il demande notamment que soit éclaircie la question concernant l’actuel détenteur du permis de Château-Thierry, lequel a changé de main à plusieurs reprises.

Le maire de Château-Thierry a sollicité le ministre pour qu’il classe également sans suite les demandes d’autorisation déposées pour le secteur de Soissons.

Source > Aisne Nouvelle