Au départ, Louis W. Allstadt n'était pas un opposant au fracking. Au contraire, il était vice-president du groupe Mobil Oil et il a cru au miracle économique - en 2009, il écrivait que les forages rapporteraient des quantités énormes de gaz et contribueraient ainsi à des bénéfices considérables à l'Etat. Au fur et à mesure que l'on forait, et en analysant la situation, il réalisa qu'il ne s'agissait là que d'un mirage.

Voici une interview très intéressante où il explique son opposition radicale aux forages de gaz et d'huile de schiste. Il pointe les pollutions massives, l'impact important sur le climat, les ressources limitées et appelle à sortir des énergies fossiles.

A lire absolument, pour une fois qu'un pétrolier passe de notre côté !

Mediapart > lire l'article complet ici !  
(Pour des raisons de poids, les images ont été enlevées)