Ça y est, les vacances sont vraiment terminées (pour ceux qui ont eu la chance de…)
Ces premiers jours de septembre sont vraiment très agités! 

Et Irma est arrivée. 

De nombreuses voix se sont exprimées pour mettre en relation l’augmentation de ces désordres climatiques avec le réchauffement climatique. 
Certains météorologistes ont répondu: “non, non, il n'y a pas plus de cyclones que les années précédentes”. 
Question citoyenne: “Mais pourtant, on constate qu’il y en a plus qu’avant
Réponse: “Les cyclones, sont en nombre à peu près constant mais on peut constater qu’ils sont nettement plus violents et dévastateurs”. 
Question: “Et pourquoi sont-ils plus dévastateurs?
Réponse des météorologistes: “Parce que l'eau des océans est plus chaude qu’avant”.  

Donc appelons cela une causalité, une corrélation, un parallélisme, bref, quand l’eau des océans est plus chaude, les cyclones qui pouvaient passer inaperçu auparavant s’imposent violemment. 

 

Pour en savoir un peu plus sur les événements climatiques extrêmes
https://reseauactionclimat.org/precipitations-intenses-cyclones-changement-climatique/
https://350.org/fr/science/

Pendant ce temps, nous étions en train de travailler les uns et les autres sur un projet de loi concernant l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures en France. Fin août, Nicolas Hulot a présenté un projet de loi au CNTE (Conseil National de la Transition Energétique). Ce texte, adopté par le CNTE devait être présenté au Conseil des Ministres mercredi 6 septembre. Ce texte avait été présenté comme un moment historique puisqu’il affichait sa volonté de refuser tous les nouveaux permis de recherche, de limiter le renouvellement des concessions, etc. Il y avait toutefois de grosses lacunes dans ce texte. Nous (Attac + 350.org + Amis de la Terre + Collectif Fertois) avions donc organisé une conférence de presse pour alerter la presse sur les lacunes de ce projet de loi. Le matin même, Nicolas Hulot avait aussi tenu une conférence de presse pour expliquer que la France était le premier pays au monde à interdire par la loi les hydrocarbures non conventionnels. Les journalistes sont repartis avec un communiqué de presse, sans avoir le texte du projet de loi en main.  

Jusque là, rien de très extraordinaire: un projet de loi un peu bancal rendu public une dizaine de jours avant, beaucoup d’effets de manche, des militants qui pointent ce qui ne va pas dans le texte. 

Mais là où ça commence à être croustillant, c’est quand on s’aperçoit le lendemain matin que le projet de loi déposé pour discussion à l’Assemblée Nationale n’a plus rien à voir avec le premier texte. Les journalistes ont fait leur papier sur un document qui ne correspond pas du tout à la réalité. Mais entre temps, les agences de presse avaient fait leur travail et le monde entier est informé que la France est le premier pays à prendre à bras le corps la question du réchauffement climatique. 

----------

Pour avoir plus de détails concernant cette partie de jeu de bonneteau (le projet nº1 substitué au profit du projet nº2 à l’insu des participants, sauf de celui qui manipule les gobelets), vous pouvez lire l’article de Reporterre. 
https://reporterre.net/Hydrocarbures-le-gouvernement-a-plie-devant-les-interets-miniers

Vous pouvez aussi lire les articles de Coralie Schaub dans Libération du 7/09 ou de Jade Lindgaard dans Mediapart.
http://www.liberation.fr/futurs/2017/09/07/projet-de-loi-sur-les-hydrocarbures-une-jolie-operation-de-communication_1594798
https://www.mediapart.fr/journal/france/070917/hydrocarbures-le-conseil-d-etat-affaiblit-le-projet-de-loi-hulot

En faisant un petit tour sur scoop.it, vous trouverez d'autres articles sur ce sujet! 
http://www.scoop.it/t/schiste2

 

Le projet de loi déposé par le gouvernement

Revenons quand même à ce nouveau projet de loi qui va être examiné par la commission du Développement Durable le 26 septembre pour être présenté en séance plénière tout début octobre. 
Vous pouvez trouver le texte exhaustif de ce projet de loi sur le blog, ici :
 

Une note de décryptage rédigée à quatre claviers (Maxime Combes - Attac, Juliette Renault - les Amis de la Terre, Nicolas Hoeringer - 350.org et la rédactrice de ce billet de blog) pour mieux comprendre ce texte. Pour le lire, c'est par ici! 
http://colfertois.canalblog.com/archives/2017/09/11/35667600.html

Ce document a pour objectif d’être partagé, diffusé, transmis. Il a déjà été envoyé à un certain nombre de la presse nationale, à certains députés. N’ayez pas peur des doublons. On est jamais trop informé!

Vous pouvez aussi télécharger ce document (en version pdf): Decryptage_loi_Hulot

Très bonne(s) lecture(s)