mardi 10 mars 2015

Gaz de schiste : vers le renouvellement des permis bloqués depuis 2011 ?

Un arrêté prolonge exceptionnellement l'un des 61 permis suspectés de viser des hydrocarbures non conventionnels. Une première qui pourrait initier une série, compte tenu du blocage des travaux et des garanties données par l'Etat en 2011.

Le 23 février, Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, et Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, ont validé une "prolongation exceptionnelle" jusqu'au 6 janvier 2016 du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures liquides ou gazeux, dit permis de Saint-Just-en-Brie (Seine-et-Marne), au profit de la société Vermilion.

L'arrêté, publié partiellement en ligne le 4 mars, prolonge le permis jusqu'au 6 janvier 2016 sur une surface inchangée de 302,7 km2.

Actu Environnement > lire l'article complet

 


mercredi 4 mars 2015

Ségolène Royal signe la prolongation exceptionnelle du permis de St Just en Brie

Mise à jour du 6 mars - article Actu Environnement > cliquer le lien en dernière ligne ci-dessous.

Arrêté du 23 février 2015 accordant la prolongation exceptionnelle du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures conventionnels liquides ou gazeux, dit « Permis de Saint-Just-en-Brie »

Comment est-il possible que la ministre, Ségolène Royal, signe un arrêté accordant la prolongation exceptionnelle du permis exclusif de recherche de mines d'hydrocarbures CONVENTIONNELS. 

Cette notion n'existe pas dans le code minier ! 

Dans le rapport (3392) produit pour l'Assemblée Nationale, signé par Michel Havard et Jean-Paul Chanteguet (4 mai 2011), on trouve page 25: 

La recherche d’huile de roche-mère est plus avancée dans le bassin parisien. Elle s’opère à partir de permis exclusifs de recherches non dédiés. Ces permis ne distinguent pas le type de gisement recherché et l’on peut espérer trouver sur un même périmètre des accumulations traditionnelles et des gisements de d’huiles de roche-mère à des horizons différents (Lias et Trias). Les recherches peuvent également être conduites sur le périmètre d’une concession accordée pour l’exploitation d’une accumulation traditionnelle. Ainsi, c’est à partir de la concession dite de «Champotran » que Vermillon REP a foré deux puits de recherches d’huile de roche-mère qui produisent actuellement quelques m3 par jour.

A l’examen des déclarations d’ouverture des travaux miniers, il apparaît que deux opérateurs se proposent de réaliser des forages « tests » de production d’huile de roche-mère à partir d’un puits vertical : Toreador Energy France et Vermilion REP.

Toreador, associé aujourd’hui à la société Hess, a obtenu en octobre 2010 un arrêté préfectoral encadrant ses travaux miniers pour le forage de trois puits de recherches sur son permis de recherche dit de « Château-Thierry ». Il a déposé d’autres déclarations de travaux pour son permis de recherche de « Mairy ». Des projets de forage d’exploration sont également formés pour le permis de recherches de Leudon-en-Brie.

Vermilion REP dispose d’arrêtés préfectoraux pour poursuivre ses travaux de recherches d’huile de roche-mère sur ses concessions dites de « Champotran » et de « Donnemarie ». Vermilion REP envisage également des travaux de recherche à l’horizon Lias dans son permis de recherches de « Saint-Just-en-Brie ».

Lire aussi article du 6 mars 2015 - Actu Environnement > Gaz de schiste : vers le renouvellement des permis bloqués depuis 2011 ?

mardi 3 mars 2015

ExxonMobil va verser 250 M EUR au New Jersey pour atteinte à l'environnement

La major pétrolière américaine ExxonMobil va solder pour 250 millions d'euros des poursuites lancées en 2004 par l'Etat du New Jersey pour la contamination et la perte de l'usage de plus de 600 hectares de zones humides, affirme vendredi le New York Times.

Le New Jersey (côte est des Etats-Unis) réclamait à l'origine 8,9 milliards de dollars de dommages pour des marécages, marais salants, prairies et plans d'eau rendus inutilisables par diverses activité du groupe pétrolier comme le raffinage, certaines en cours depuis 1870, indique le quotidien.

Connaissance des énergies > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

In Salah - Les gendarmes chargent violemment les manifestants

photo El Watan

Alors que la ville revenait peu à peu au calme, hier, plusieurs gendarmes arrivés en véhicules tout-terrain, rejoints par leurs collègues chargés de la surveillance du site pétrolier de Gour Mahmoud, se sont attaqués à un groupe de manifestants qui campaient sur le site baptisé Somoud 2, à 28 km de la ville d’In Salah, sur le tronçon de la route transafricaine menant aux puits de gaz de schiste. 

Les 13 manifestants admis à l’hôpital d’In Salah pour blessures et commotions diverses témoignent...

El Watan > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 2 mars 2015

Pétrole : 4 nouveaux puits pour Vermilion Energy

Malgré la baisse du prix du brut le pétrolier Vermilion annonce de nouveaux forages conventionnels au cœur de la Seine-et-Marne.

Vermilion Energy assoit son emprise sur le sous-sol Seine-et-Marnais. Le pétrolier canadien, qui réalise 65 % de la production de pétrole française (11.000 barils par jour), vient en effet de lancer une campagne de forage sur la concession de « Champotran » à Jouy-le-Châtel, près de Provins. Quatre nouveaux puits dits « conventionnels » vont être creusés dans les trois prochains mois sur l’emplacement dénommé « Champotran 33 ».

Cette initiative fait suite à la politique générale du groupe. Dans les cinq prochaines années, Vermilion Energy compte investir 100 millions d’euros en France, dont 20 millions rien que pour la concession de Champotran. Les ressources en hydrocarbures de ce site semblent suffisamment importantes pour que le pétrolier décide d’y investir autant d’argent. On estime d’ailleurs qu’en 29 ans, seul 13 % du volume de pétrole a été extrait du gisement de Champotran.

La République, Melun > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


dimanche 1 mars 2015

Conférence-débat sur les hydrocarbures (gaz de schiste) en Algérie - en direct sur Facebook aussi !

conférence hydrocarbures algerie st ouen

Pour ceux qui ne peuvent se rendre à Saint Ouen demain soir, il sera possible de suivre la conférence sur Facebook 
Pour ce faire : 
- devenez ami avec CONFERENCE GAZDESCHISTE
- allez sur Skype Pseudo : Gazdeschiste1
- posez une question en direct aux conférenciers !

page FB de L'evenement : https://www.facebook.com/events/793227064087131
 
lieux de la Conférence : https://espacemaymana.wordpress.com/category/conferences/
 
Ecrits des conférenciers :
 
Dr. Abdelatif Rebah : http://www.econostrum.info/Abdelatif-Rebah-Une-transition-energetique-importee-cles-en-mains-est-tout-simplement-inconcevable_a19094.html
 
Dr. Saadalla Abdelkader : http://www.djazairess.com/fr/elwatan/320147

Posté par boucheaoreille77 à 22:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Soutien des collectifs français anti-schiste aux citoyens d’In Salah

Dans le sud algérien la population d’In Salah s’oppose depuis deux mois à la fracturation hydraulique. 

Samedi 28 février 2015, craignant que la compagnie Halliburton ne procède à une fracturation hydraulique à la suite du forage effectué pour le compte de Sonatrach ces dernières semaines sur le deuxième puits d’exploration d’Ahnet (AHT-2), le mouvement citoyen d’In Salah a poursuivi sa mobilisation en se rendant à la base de vie de la compagnie américaine pour manifester son opposition.

En réaction à ce mouvement de protestation, les unités anti-émeutes de la gendarmerie ont réprimé violemment, faisant des blessés tout en procédant à plusieurs arrestations. Cette répression s’est poursuivie jusqu’au centre ville d’In Salah par le saccage de la Place de la Résistance, lieu symbolique du mouvement citoyen qui a démarré le 31 décembre 2014. Dimanche, dès les premières heures, des participants à cette manifestation citoyenne ont été
blessés au cours d’affrontements violents.

Les collectifs français opposés aux gaz et pétrole de schiste et au gaz de houille condamnent vivement ces violences exercées à l’encontre de la population d’In Salah qui a cherché légitimement et pacifiquement à se préserver des conséquences sanitaires et environnementales de telles expérimentations.

Lire le communiqué de presse intégral ici !

Pour voir les photos de la mobilisation, cliquer l'image puis l'option "ouvrir la visionneuse".

lundi 23 février 2015

L’américain Chevron abandonne sa quête de gaz de schiste en Roumanie

Le groupe pétrolier américain Chevron a annoncé qu'il abandonnait la prospection de gaz de schiste en Roumanie. Avec la chute des cours du pétrole, les groupes énergétiques mondiaux se replient sur leurs projets les plus lucratifs.

L'américain Chevron quitte la Roumanie après avoir déjà abandonné la prospection de gaz de schiste en Pologne, en Ukraine et en Lituanie. L'espérance née par exemple en Pologne de fabuleux gisements de gaz de schiste a cédé la place à la déception et Chevron s'est retiré de la prospection comme le français Total, l'italien Eni et son compatriote ExxonMobil, qui ont déjà tour à tour jeté l'éponge.

RFI > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 09:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

jeudi 19 février 2015

L'amendement pro schiste n'est pas passé au Sénat !

Bonne nouvelle : l'amendement pro schiste n'est pas passé au Sénat !

Mais ne baissons pas la garde pour autant.

dimanche 15 février 2015

Amendement pro schiste au Sénat

Décidément, le Sénat ne semble pas trop du côté des citoyens ces temps-ci, mais prend plutôt partie pour les multinationales, que ce soit sur le sujet des pesticides, de l'eau, notamment la loi Brottes sur les coupures d'eau illégales, et là sur la question des hydrocarbures non conventionnels au mépris de tous les objectifs de baisse de nos émissions de gaz à effet de serre...

Le projet de loi sur la transition énergétique est actuellement examiné au Sénat et un amendement a été déposé par des sénateurs prévoyant d'ajouter un alinéa 8 à l'article 49 en indiquant cette phrase : 

"Il prévoit à ce titre la vérification du potentiel de notre pays en hydrocarbures non-conventionnels." 

qui vise à intégrer, dans le volet de la programmation pluriannuelle de l’énergie relatif à la sécurité énergétique, la nécessaire identification du potentiel énergétique de la France en matière d’hydrocarbures non-conventionnels ,

Réagissons rapidement par mail auprès des sénateurs pour leur montrer que nous suivons leurs débats d'une part, et pour leur demander de rejeter cet amendement qui va à l'encontre des objectifs de réduction de la consommation d'énergie fossile de 30 % d'ici 2030 et de 40% de nos émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, d'autre part (nous sommes d'accord que ces objectifs ne sont pas encore suffisants), sachant que c'est la voie ouverte à l'exploration des hydrocarbures non conventionnels.

Lettre type à votre sénateur : vous  pouvez vous inspirer de cette lettre, ou bien l'envoyer telle quelle à votre sénateur*, soit en votre propre nom, soit au nom de votre collectif. 
Leurs nom et adresses sont ici !
*Notons que les sénateurs n'étant pas élus directement, il serait bon d'interpeller vos maires, avant que le vote n'ait lieu à l'Assemblée Nationale !  Si sénateurs et députés tombent d'accord, nous devons nous mobiliser !