vendredi 3 octobre 2014

ÇA VOUS REGARDE - LE DÉBAT : GAZ DE SCHISTE : LA CONVERSION DE NICOLAS SARKOZY

Nicolas Sarkozy converti au gaz de schiste. C’est l’annonce la plus surprenante de l’ancien chef de l’état lors de son premier meeting la semaine dernière : « Je ne peux pas accepter que les États-Unis soient devenus du point de vue de l’énergie indépendants grâce au gaz de schiste et que la France ne puisse pas profiter de cette nouvelle énergie alors que le chômage ravage tant de nos territoires et tant de nos familles, c’est inacceptable ». Une position tout à fait nouvelle puisque c’est sous son quinquennat que la fracturation hydraulique, technique actuellement utilisée pour obtenir les gaz de schiste, avait été interdite en France après le vote d’une proposition de loi UMP en juillet 2011. Suite à ces déclarations, Ségolène Royal a tenu à rappeler son opposition à l’exploitation du gaz de schiste. « C’est une bulle spéculative, le gaz de schiste. Tous nos moyens publics et privés doivent être sur les économies d’énergie et les énergies renouvelables. », a expliqué la ministre de l’écologie, rappelant aussi les dégâts environnementaux provoqués, aux Etats-Unis par la fracturation hydraulique. Développement économique et indépendance énergétique contre principe de précaution et protection de l’environnement : la question a été tranchée par l’actuel gouvernement. Nicolas Sarkozy, lui, veut remettre le débat sur la table et pourrait finalement arbitrer en faveur du gaz de schiste. Nicolas Sarkozy a-t-il raison de se montrer favorable à l’exploitation du gaz de schiste ? Pourquoi cette rupture avec ses choix environnementaux défendus lors de sa présidence ? Faut-il dans un contexte économique difficile, revenir sur l’interdiction de la fracturation hydraulique ?


Ça Vous Regarde - Le débat : Gaz de schiste... par LCP

Posté par boucheaoreille77 à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


mardi 30 septembre 2014

Lettre ouverte des collectifs français à Ségolène Royal

En réaction à la signature prochaine d'une douzaine de permis de recherche d'hydrocarbures, les collectifs français ont écrit une lettre ouverte à Ségolène Royal :

Le 30 septembre 2014
Madame la Ministre,
Vos services terminent actuellement l’instruction de demandes d’attribution de plus d’une douzaine de nouveaux permis de recherche d’hydrocarbures liquides ou gazeux et examinent des demandes de renouvellement ou de prolongation de permis de recherche existants.
Tous les projets d’attribution de permis proposés aujourd’hui à la consultation publique sur le site de votre Ministère sont des permis ayant pour objectifs des hydrocarbures non conventionnels.
En 2009 et 2010, l’ensemble des documents déposés par les entreprises pétrolières, non seulement faisait état de leur savoir-faire en matière d’exploitation de pétrole ou de gaz de schiste mais de plus, évoquait sans ambiguïté la recherche d’hydrocarbures non conventionnels.
Certes, ces mêmes entreprises ont signé, depuis la loi Jacob de juillet 2011, un document par lequel elles s’engagent à respecter la loi en ne procédant pas à des fracturations hydrauliques. 
Mais les objectifs géologiques n’ont pas changé
En 2010, la plupart de ces projets avaient des objectifs géologiques non conventionnels.
Par quel moyen, en 2014, ces objectifs non conventionnels sont-ils devenus conventionnels ?
Est-ce que la loi Jacob a la capacité de transformer la géologie 
Lire la suite de la lettre ici !  

Posté par boucheaoreille77 à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 29 septembre 2014

Un nouveau documentaire "la démocratie fracturée"

France 3 Rhône-Alpes a diffusé le 27 septembre un documentaire de 52 minutes intitulée "la démocratie fracturée". 

Il y ait question de schiste, de mobilisation citoyenne. Vous y verrez Christian Bataille, plus vrai que nature, Jean-Louis Schilansky (idem) mais aussi Sylvain Lapoix, Michèle Rivasi, Delphine Batho, José Bové et une jotrancienne…

Le lien pour voir le film: 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/emissions/doc-24-rhone-alpes

Posté par isa_jouarre77 à 01:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 27 septembre 2014

Deux Gardois interpellent une ministre

Comment attirer l’attention de la ministre de l’écologie Mme Ségolène Royal en septembre 2014 qui, depuis son arrivée dans le gouvernement, ne répond à aucune lettre envoyée par des Languedociens, pas plus qu'à celle envoyée par le collectif du Pays Fertois ?

Mépris, manque de démocratie participative, mutisme, silence radio, déni de démocratie … 

Tels sont les mots de deux Languedociens d'Alès … deux Gardois Claude Taton et Sébastien Espagne, membres du collectif anti gaz de schistes BastaGaz Alès, vis à vis de la ministre Ségolène Royal, mais également de la classe politique française.

Posté par boucheaoreille77 à 00:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Nos politiques sont ils déconnectés ?

Des languedociens, représentants les nombreux collectifs anti gaz de schistes d’Ardèche et du Languedoc, s’interrogent sur le silence de Madame Ségolène Royal, la ministre de l'écologie, qui ne répond pas aux lettres envoyées depuis plusieurs mois.

A l’heure ou les casseroles tombent sur le gouvernement comme les feuilles à l'automne … les français vont ils redescendre dans la rue pour forcer la ministre à se prononcer clairement sur ses intentions ?

Le climat est toujours chaud dans le sud de la France, même quand il pleut à l'approche de l'automne …  car un épisode cévenol ne sera rien face à des languedociens en colère !

Posté par boucheaoreille77 à 00:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


jeudi 25 septembre 2014

Gaz de schiste : l’exploration du Luberon relancée ?

C’est un document découvert sur le site du ministère de l’Ecologie. Un projet d’arrêté, pas encore signé, mais à la fin duquel les noms de Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, et Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, sont déjà apposés. Un document qui mentionne les avis favorables des préfets de Vaucluse, des Alpes-de-Haute-Provence et des Bouches-du-Rhône, et dit attendre celui du conseil général de l’économie de l’industrie, de l’énergie et des technologies. Un document qui, en trois pages, explique qu’il sera accordé un permis exclusif de recherches de mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux, dit “permis de Calavon”.

Vaucluse Matin > lire l'article complet

Le Luberon, le meilleur de la Provence, c'est ici
Vous pouvez également réagir sur le forum !

Posté par boucheaoreille77 à 11:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Gaz de schiste : est-on mieux armés pour décider ?

sylvain lapoixDu Grain à moudre sur France Culture le 24 septembre 2014
Podcast de l'émission avec Sylvain Lapoix, journaliste indépendant et Christine Le Bihan-Graf, membre du conseil d'État et associée du cabinet d’avocats De Pardieu Brocas Maffei

Le Medef ne manque pas d’ambition. L’organisation patronale publie ce mercredi une longue liste de propositions, façon programme présidentiel, lesquelles mises bout à bout permettraient de créer un million d’emplois en cinq ans. Parmi celles-ci, l’autorisation de la recherche sur l’exploitation des gaz de schiste. Pour le Medef, comme pour de nombreux acteurs du monde économique, la France ne peut plus se permettre de laisser de côté une telle richesse potentielle. Il faut donc explorer notre sous-sol, pour pouvoir, le cas échéant, l’exploiter.

Ecouter le podcast ici !

Posté par boucheaoreille77 à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Gaz de schiste - les lobbies contre-attaquent

En juillet 2011, la France interdit l’exploitation des gaz de schiste. Depuis, les lobbyistes de ce secteur n’ont eu de cesse de convaincre les politiques de faire marche arrière. Ce film retrace les étapes de leur stratégie auprès des pouvoirs publics et dénonce leurs méthodes. 

C’est un documentaire à charge que signe Michel Tedoldi contre les manipulations des lobbyistes, hommes de main des industriels qui défendent l’exploitation des gaz de schiste en France. En passe de gagner, ils sont de ceux qui, dans l’ombre, jouent des parties sacrifiant la santé publique aux intérêts financiers. Pour comprendre leur pouvoir et les enjeux de cette contre-attaque sans merci, le réalisateur est parti à la rencontre de ces groupes de pression, des hommes et femmes politiques victimes de leurs assauts répétés et de tous ceux qui hurlent au futur scandale sanitaire. 

MARDI 14 OCTOBRE 2014 À 20.40 - LE MONDE EN FACE - DURÉE 52’ 

France 5 > lire la suite

Posté par boucheaoreille77 à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 15 septembre 2014

Nouveau périmètre du permis de Château-Thierry

Il y a quelques semaines nous avions envoyé une lettre au nouveau préfet de Seine-et-Marne, lui demandant de nous transmettre les informations concernant la demande de renouvellement du permis de Château-Thierry. La réponse est arrivée ce matin, contenant la copie de la lettre de demande de prolongation signée par Vermilion Moraine ainsi que le nouveau plan du permis de Château-Thierry. 

Nous savons maintenant quelles zones Vermilion (détenteur du permis de Château-Thierry) a choisi de garder à l'appui de sa demande de renouvellement, actuellement à l'étude. En effet, le renouvellement n'est pas un acte automatique. Entre autres choses, le détenteur du permis doit proposer une nouvelle carte:la surface conservée pour la deuxième période doit être égale à la moitié de la surface précédente. Le code minier prévoit la possibilité d'avoir plusieurs surfaces discontinues. C'est la solution retenue par Vermilion. Le "nouveau" permis de Château-Thierry est donc composé de deux entités, l'une contenant la plateforme de Jouarre, l'autre l'emplacement de la plateforme de Rozoy-Bellevalle. C'est un joli clin d'oeil envoyé aux deux collectifs intervenant sur ce permis de Château-Thierry. La partie ouest est celle sur laquelle intervient le collectif du pays Fertois, la partie orientale étant celle sur laquelle intervient le collectif Carmen. Cette division en deux entités séparées ne modifiera évidemment pas la collaboration entre les deux collectifs!

permisCTNew96

mardi 2 septembre 2014

Le gaz de schiste circulera, quoi qu’il arrive, dans les gazoducs français

EDF a été pointée du doigt, cet été, pour avoir signé un accord en vue d’importer du gaz naturel américain, issu en partie de champs de gaz de schiste. Pourtant, dans les années à venir, la France va, qu’elle le veuille ou non, importer une quantité non négligeable de gaz de schiste via ses fournisseurs traditionnels.

Au cœur de l’été, une polémique étrange a visé EDF. L’électricien historique français a signé un accord avec une filiale de l’énergéticien américain Cheniere. Il s’agit pour le français d’importer du gaz naturel liquéfié depuis le projet de terminal de liquéfaction de Corpus Christi au Texas. EDF importerait à terme jusqu’à 770 000 tonnes, sur une période de 20 ans à partir de 2016. Une quantité assez faible par rapport aux 3,5 milliards de tonnes de gaz naturel consommée chaque année en France. EDF précise que ces importations serviront à alimenter ses centrales à gaz en France.

L'Usine Nouvelle > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 08:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,