vendredi 19 février 2016

“Aucun intérêt à conserver le permis de Château-Thierry”

Qui a fait cette déclaration? Le collectif du pays Fertois? non ! Le collectif Carmen? non ! Un(e) militant(e) anti gaz et pétrole de schiste? Que nenni! Alors qui? Jean-Pascal Simard – directeur des relations publiques pour l'Europe de Vermilion Energy

Et oui, dans le Pays Briard J.P. Simard déclare: “il n’y a aucun potentiel de pétrole conventionnel sur ce permis” et aussi “Il n’y a jamais eu de production de pétrole à Jouarre, ce n’était qu’un puits d’exploration qui permettait de connaître le sous-sol. Nous savons maintenant qu’il n’y a aucun intérêt à conserver ce permis de Château-Thierry que nous avions racheté à Hess Oil en 2015. Donc, nous allons nous désengager progressivement, aussi bien à Jouarre qu’à Doue. Nous allons reboucher le puits avant de remettre de la terre végétale et de retourner le terrain au propriétaire agricole qui en est propriétaire ». Le rédacteur de l'article ajoute que ce n’est qu’à partir de ce moment que Vermilion pourra céder ce permis à l’État, d’ici la fin de l’année selon les prévisions.

Deux informations importantes dans ce papier:
• J.-P. Simard ne dit rien sur la présence ou non de pétrole de schiste à l'aplomb du forage de Jouarre.
Il dit qu'il n'y a aucun potentiel de pétrole conventionnel. Franchement, était-il nécessaire d'installer une foreuse en 2013 pour en arriver à cette conclusion? En 1990, le forage de Glairet (à quelques centaines de mètres de la plateforme de La Petite Brosse) avait déjà permis d'obtenir les mêmes informations. Cela ne fait que confirmer que l'objectif initial de ce permis et de ce forage était bel et bien le pétrole de schiste. Entre temps, la loi Jacob était passée par là… 

• Vermilion est-elle prête à renoncer réellement au permis de Château-Thierry? La prolongation en a pourtant été demandée en avril 2014. Si Vermilion y renonce définitivement cela pourrait signifier que les carottes n'ont pas permis d'espérer une rentabilité possible du Lias. Si le carottage effectué en 2013 avait confirmé la présence interessante de pétrole de schiste, Vermilion aurait tout intérêt à conserver le permis de Château-Thierry. En effet, si la fracturation redevenait légale en France, le permis pourrait être valorisé soit directement soit en le revendant. A moins que la baisse du prix du baril soit tout à fait dissuasif… 

 

 

Jouarre Vermilion n'en a pas fini avec la Seine-et-Marne !

19/02/2016 à 10:01 par Pierre Choisnet La nouvelle avait surpris et laissé place à quelques spéculations ! Fin janvier, les Seine-et-marnais qui fréquentent quotidiennement les environs de Jouarre constataient que le pétrolier canadien Vermilion était en train de reboucher son puits de forage à la concession de "La Petite Brosse", située sur le permis de Château-Thierry.

http://www.lepaysbriard.fr


http://www.lepaysbriard.fr/vermilion-n-en-a-pas-fini-avec-la-seine-et-marne-23391/

Posté par isa_jouarre77 à 22:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


mardi 10 novembre 2015

Les anti-gaz (et pétrole) de schiste toujours mobilisés

Isabelle Lévy présente le masque prévu pour la manifestation du 29 novembre à Paris.

Les militants ne baissent pas les bras. Ils restent plus que jamais vigilants face aux évolutions des pétroliers.

Le Collectif du Pays Fertois continue à dire “Non au pétrole de schiste !” Il a organisé une réunion publique le 4 novembre, à la salle Saint Paul de Jouarre. Isabelle Lévy y a fait le point sur le dossier de l’exploration/exploitation du pétrole et du gaz de schiste. Elle a aussi présenté les actions de la Coalition Climat 21 mobilisée dans le contexte de la COP 21.

Le ton est donné dès le début de la réunion. « Les nouvelles ne sont pas bonnes ». Isabelle Lévy annonce le rachat par la compagnie Vermilion de Hess Oil, ce qui permet au premier producteur d’hydrocarbures liquides en France d’entrer en possession du permis de Château-Thierry.

Elle annonce également que la ministre de l’environnement, Ségolène Royal, « vient d’octroyer trois nouveaux “permis exclusif de recherche d’hydrocarbure” (PERH) dont un dans notre région. Il s’agit du permis de Champfolie. » Elle note : « Par ailleurs le préfet de Seine-et-Marne vient d’autoriser la compagnie Vermilion à effectuer 30 nouveaux forages sur la concession de Champotran… »

Le Pays Briard > lire l'article complet

vendredi 7 février 2014

Vermilion poursuit ses découvertes de pétrole en Brie

Récemment distingué par le ministre de l’écologie Philippe Martin, Vermilion a demandé l’attribution d’une concession contiguë à l’Est de celle de Champotran

Vermilion souhaite intensifier la production de pétrole (à extraction conventionnel) en Seine-et-Marne et en Brie en particulier et a demandé l’attribution pour 25 ans d’une concession de 34,39 km2 dite ‘’La Conquillie’’ qui concerne tout ou partie des territoires des communes de « Bannost-Villagagnon, Bézalles, Boisdon, Chenoise, Jouy-le-Châtel et Saint-Hilliers », précise l’arrêté préfectoral 2013/DCSE/M/031 instituant l’enquête publique préalable obligatoire qui se déroule jusqu’au 8 février. Une demande qui intervient peu de temps après les 5 nouvelles découvertes pétrolières près de Vaudoy-en-Brie et Jouy-le-Châtel et leur mise en production et qui semblent confirmer les études indiquant que les réserves pétrolières en place sont supérieures à ce qui a déjà été extrait.

Le Pays Briard > lire l'article / article complet sur version papier du 4 février.

mardi 24 septembre 2013

Jouarre : des “grimpeurs” à l’assaut de la plate-forme en démontage de Hess

Surprise, dimanche vers 6 h 30 ! Des “Désobéissants” se sont introduits sur la plate-forme de forage de Hess. Et quelques-uns sont montées au mât de forage pour s’y enchaîner… 


Schiste : les “Désobéissants” investissent la... par lepaysbriard

Le Pays Briard > lire l'article complet

Posté par colfertois à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,