jeudi 22 octobre 2015

Le gouvernement prépare la relance des mines et de l’exploitation d’hydrocarbures

Alors que l’État français vient d’accorder trois nouveaux permis de recherche d’hydrocarbures et d’en prolonger deux autres, un projet de loi de réforme du code minier vise, selon l’auteur de cette tribune, à faciliter l’exploitation du sous-sol.

Article de Claude Taton est membre du réseau Frack Free Europe, qui milite pour une interdiction des méthodes de fracturation hydraulique

Reporterre > lire l'article complet


samedi 10 octobre 2015

COP21 - Marche mondiale pour le climat le 29 novembre

Le 29 novembre 2015, le jour de l'ouverture de la COP 21, les citoyens du monde entier qui s'inquiètent du dérèglement climatique descendront dans la rue pour se faire entendre de nos responsables politiques.

masque-stop-gaz-de-schisteLes scientifiques considèrent qu’au-delà d'une augmentation de la température moyenne annuelle de l'atmosphère de + 2°C à la fin du siècle, le dérèglement climatique pourrait s’emballer avec des conséquences catastrophiques. La tendance actuelle de la hausse de la température mondiale nous mène tout droit vers une augmentation désastreuse de + 4,8°C en 2100.

L'organisation de cette marche est en cours. Notez dès maintenant cette date dans vos agendas. Plus nombreux nous serons...

Les collectifs anti schiste se préparent également pour intégrer cette marche, qui, à cette occasion, seront munis de masques. Infos à suivre. 

Le collectif du Pays Fertois prépare une réunion publique très bientôt et y abordera le sujet.

A lire aussi > Reporterre > La société civile prépare une COP 21 pleine de rebondissements

Posté par boucheaoreille77 à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 8 octobre 2015

Gaz et pétrole de schiste : Royal et Macron accordent des permis de recherche... à deux mois de la COP 21 !

À quelques semaines du lancement de la COP 21, la ministre de l’Ecologie et celui de l’Economie ont autorisé de nouvelles concessions de recherche d’hydrocarbures liquides ou gazeux en métropole.

Le 29 septembre 2015, le Journal officiel publiait trois arrêtés ministériels signés par Ségolène Royal octroyant trois nouveaux permis exclusifs de recherche d’hydrocarbures liquides ou gazeux.

Il s’agit des permis de Champfolie (Seine-et-Marne), d’Esthéria (Marne) et d’Herbsheim (Bas-Rhin). Les bénéficiaires de ces permis sont respectivement les entreprises Vermilion, Lundin et Bluebach.

Le permis de Champfolie avait été demandé par Vermilion en 2009, à une époque où la fracturation hydraulique n’était pas remise en question. Il est accordé aujourd’hui. La géologie a-t-elle changé entre temps ? Quel est l’intérêt d’un permis de recherche de 120 km2 pour une entreprise qui détient déjà 13 permis ? Pourquoi Vermilion dépose-t-il régulièrement de nouvelles demandes de permis (26 à ce jour) ? Comment expliquer la nouvelle autorisation faite à Vermilion par le préfet de Seine-et-Marne de procéder à 30 nouveaux forages sur une concession (Champotran) ne faisant que 90 km2 ? Comment expliquer la demande d’autorisation faite par Vermilion de 10 nouveaux forages sur la concession de Vert-le-Grand ? Comment expliquer l’autorisation de deux nouveaux forages sur le permis de Saint-Just-en-Brie malgré les oppositions exprimées des membres du conseil municipal sur les registres de l’enquête publiqueau printemps dernier ?

Isabelle Lévy du Collectif Pays Fertois > lire l'article complet dans Reporterre

samedi 11 octobre 2014

Gaz de schiste : une douzaine de permis dans les tuyaux du ministère

Cet article de Reporterre est basé sur la parole de plusieurs collectifs, notamment du Collectif du Pays Fertois représenté par Isabelle Lévy.

La ministre de l’Ecologie annonce qu’il n’y aura pas d’exploitation de gaz de schiste. Dans le même temps, une douzaine de permis de recherche sont dans les tuyaux du ministère. Pour les opposants, il est temps que Mme Royal et le gouvernement confirment le maintien du refus de l’exploration. La grande mobilisation de samedi va le rappeler à Mme Royal.


Des milliers de manifestants défileront samedi dans les rues d’Auch, Paris, Grenoble, Narbonne, Nîmes, Lille ou encore Strasbourg. Ils demanderont au gouvernement de n’autoriser aucun des treize nouveaux permis de recherche arrivés au terme de leur instruction et de ne prolonger aucun des permis arrivant à échéance. Ils demanderont aussi à Ségolène Royal de mettre en accord ses actes avec ses discours.

Reporterre > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 6 décembre 2013

L'Académie des Sciences se berce d'illusions

L’Académie des sciences vient de publier un avis sur le gaz de schiste. Qui prend pour argent comptant les promesses américaines et ignore la réalité économique.

Dans un avis publié le 15 novembre, l’Académie des sciences préconise un « effort de recherche national » sur le gaz de schiste et assure que « les conséquences positives pour l’économie qui pourraient résulter, pour la France, d’un développement des gaz et huiles de roche-mère sont trop importantes dans la situation de crise actuelle pour qu’on puisse rejeter a priori, sans examen attentif, cette ressource potentielle ».

Reporterre > lire l'article complet

vendredi 11 octobre 2013

Gaz de schiste : la loi comprenait une faille juridique connue dès sa rédaction

Le Conseil constitutionnel rend vendredi 11 sa décision concernant la loi interdisant la fracturation hydraulique. Mais dès sa rédaction, une faille juridique béante avait été repérée par les députés dans le texte proposé. Sans qu’elle soit comblée...

...François-Michel Gonnot, avocat de profession, interrogé par Reporterreconfirme ses mises en garde d’alors et ne s’étonne guère d’une éventuelle censure de la loi  : « Le débat n’a en aucun cas été juridique  : il y avait un consensus entre l’UMP et le PS pour enterrer la question des gaz de schiste à la veille de la présidentielle. »

François-Michel Gonnot avait écrit un rapport d’information à l’occasion de ces débats. Un rapport rédigé avec son collègue député PS d’alors : Philippe Martin, devenu depuis ministre de l’Ecologie du gouvernement Ayrault. A cette occasion, trois avocats spécialistes du droit minier (Me Desforges, Me Benoît et Me Billet, lequel est président de la société française pour la droit de l’environnement) avaient été consultés. Suivant leur expertise et la sienne, le député Gonnot avait ainsi formulé sa conclusion  :

« Personnellement, je suis de ceux qui estiment qu’une telle interdiction, dans la mesure où elle n’est pas de portée générale mais seulement limitée à certains usages de la fracturation hydraulique, est juridiquement ’douteuse’. Le Conseil constitutionnel sera peut-être, un jour, amener à en décider, à l’occasion d’une question prioritaire de constitutionnalité.

L’interdiction est aussi gravement préjudiciable à l’ensemble de l’industrie pétrolière et gazière française, peu ou prou condamnée à terme à arrêter ses opérations sur le territoire national.

Je suis donc persuadé que cette interdiction ne sera que temporaire. »

Reporterre > lire l'article complet

dimanche 22 septembre 2013

A Jouarre, des activistes ont investi la tour de forage du pétrole de schiste

jouarre 22 SEPT 2013

Ils en ont assez d’être les "dindons de la farce" : la farce jouée par le gouvernement qui interdit officiellement la fracturation hydraulique, mais laisse des compagnies chercher du pétrole de schiste. Ce dimanche à l’aube, une trentaine d’activistes ont investi la plate-forme de forage de la compagnie Hess Oil, à Jouarre, en Seine-et-Marne.

Reporterre raconte...

La conférence (au sommet) des dindons et déroulé de l'action minute par minute sur le site aldeah.org

11h15 : le dernier grimpeur vient d'être descendu par la garde républicaine.

Posté par colfertois à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 7 septembre 2013

Josh Fox : "Le gaz de schiste pollue la démocratie"

Josh Fox_Isa Levy_Jouarre

Josh Fox est le réalisateur de Gasland, le film qui a réveillé les consciences sur la réalité du gaz de schiste. Dans un entretien avec Reporterre, il explique que ce qui se joue dans cette bataille écologique, c’est la vitalité de la démocratie face aux grandes compagnies multinationales.

Hervé Kempf, Reporterre > lire l'article complet

Posté par colfertois à 22:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,