lundi 15 février 2016

Luc Chatel :"LR devrait être le parti du gaz de schiste, des OGM et des biotechs"

Fraichement élu nouveau président du Conseil national des Républicains, Luc Chatel a tenu dimanche matin un discours très volontariste. « Notre parti doit être le parti du risque, de l’innovation » a plaidé l’ancien DRH d’une branche de L’Oréal. Concrètement, comment se traduit l’amour du risque selon Luc Chatel ? « Les Républicains doivent être le parti du principe d’innovation plus que du principe de précaution, le parti du gaz de schiste, le parti des OGM, le parti des biotechs »

Public Sénat > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 22:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 29 janvier 2016

Barjac le 28 février - appel à mobilisation

barjac 28 fevrier 2016

Nous, collectifs contre l'exploration et l'exploitation des pétrole et gaz de schiste et de couche, mobilisés depuis octobre 2010 pour demander l'interdiction totale dans le monde de cette activité extractive, appelons à une large mobilisation de la population et des élus le dimanche 28 février 2016 à Barjac (Gard). Nous appelons à cette mobilisation citoyenne pour répondre au délibéré du tribunal administratif de Cergy Pontoise rendu le 28 janvier 2016 annulant l'abrogation du permis de Montélimar détenu par l'entreprise Total.

Ce permis vise, sans contestation possible, le gaz de schiste - et nécessitera, comme l'a écrit Total dans plusieurs documents de son dossier de demande, de nombreux puits de fracturation - or il n'existe aucune autre technique que la fracturation hydraulique pour l'explorer et l'exploiter.

L’abrogation a été prononcée au regard de la loi Jacob interdisant l'utilisation de la fracturation hydraulique, mais la société Total a modifié ses déclarations techniques après la parution de la loi, en précisant dans son rapport qu'elle n'utiliserait pas la fracturation hydraulique, seule technique actuellement apte (y compris selon Total) à explorer et exploiter les hydrocarbures de roche-mère.

La technique de fracturation hydraulique a des impacts désastreux : impacts environnementaux (pollution de l'air et des nappes phréatiques, séismes, pollutions sonores et visuelles), sanitaires (maladies de peau, maladies respiratoires et diverses formes de cancer pour les travailleurs et les personnes vivant à proximité des puits) ou sociaux s’agissant de l'économie et l'emploi sur les territoires. Impacts largement documentés dans la littérature scientifique.

L'exploration et l'exploitation des pétrole et gaz de schiste et de couche a des effets très nocifs pour le climat en raison des nombreuses fuites de méthane générées à chaque étape de l'exploration et de l'exploitation. Le méthane est un gaz à effet de serre très important.

Le mardi 12 janvier 2016, la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie Ségolène Royal déclarait à l'Assemblée Nationale "Puisqu'il faut réduire la part des énergies fossiles, pourquoi continuer à donner des autorisations de recherches d'hydrocarbures conventionnels? Et c'est précisément la prise de position qui est la mienne, à savoir ne plus délivrer d'autorisation de recherches d'hydrocarbures conventionnels, puisqu'il faut inciter les groupes industriels qui s'engagent dans ce type d'activité à réorienter leurs investissements vers la production d'énergies renouvelables ou vers la production de l'efficacité énergétique".

Par ailleurs, les projets d'accords TAFTA et CETA, et plus généralement les politiques de libéralisation des échanges et de l’investissement, visent le commerce international, notamment transatlantique, des énergies fossiles. Ces règles, notamment par l'intermédiaire des dispostifs d'arbitrage investisseur-État, constituent des entraves manifestes à la possibilité d’une véritable transition énergétique permettant la relocalisation.

Forts des constats, nous, collectifs contre les pétrole et gaz de schiste et de couche, exigeons :

> que le permis de Montélimar ne soit pas remis en vigueur et soit définitivement abrogé.

> qu'il s'agisse des trois permis limitrophes (Bassin d'Alès, Plaine d'Alès et Navacelles) ou de la trentaine d'autres permis arrivés à échéance, aucune demande de renouvellement ou de prolongation exceptionnelle ne doit être accordée.

> que les 133 demandes de permis* en cours d'instruction sur le territoire français soient définitivement rejetées.

> que les positions prises par la ministre de l'écologie, de ne plus délivrer d'autorisation de recherches d'hydrocarbures conventionnels ne soient pas qu'un simple effet d'annonce et soient mises en oeuvre immédiatement.

> que le gouvernement, sur proposition du Parlement, prépare une loi interdisant toute exploration exploitation d'hydrocarbures non conventionnels, ainsi qu'il s'y était engagé pendant la campagne électorale de 2012.

> que les accords de libre-échange TAFTA et CETA ne soient pas signés par nos gouvernants.

* Données du Ministère de décembre 2015

27 février 2011 Villeneuve-de-Berg - 28 février 2016 Barjac

NON AUX PÉTROLE ET GAZ DE SCHISTE ET DE COUCHE

NI ICI NI AILLEURS, NI AUJOURD'HUI NI DEMAIN

Contacts : Jacqueline Balvet 06 70 21 22 45 Paul Reynard 06 85 55 00 63

Collectifs signataires :

Collectif 07 Stop au Gaz et Huiles de Schiste

Collectifs Isérois STOP GHRM(38)

Collectif Touche pas à mon schiste (07)

collectif CAMIS'GAZ permis plaine d'Alès

Collectif Stop au Gaz de Schiste Anduze (30)

Collectif stopgds Roquedur-Le Vigan (30)

collectif Payzac 07)

Collectif Stop au gaz de schiste St Paul le Jeune (07)

Association Stop au gaz de schiste-Non al gas d'esquit 47

Collectif SGDS de Chambonas 07

collectif Hautes Cévennes (30)

collectif Auzonnet Cèze et Ganière (30)

Association Cèze et Ganière (07)

Collectif Stop au Gaz de Schiste Aubenas(07)

Collectif Valgorge (07)

Collectif pays cigalois

Collectif Saint André de Cruzières (07)

Collectif Montélimar Drôme sud

Collectif orgnacois (07)

Collectif du Grand Valentinois (26)

Collectif Gignac, Aniane, Montpeyroux, Arboras (34)

Collectif montpellier littoral contre les gaz et huiles de schiste (34)

Collectif Stop gaz de schiste 69,

Collectif Non au gaz de schiste Pays de Savoie et de l’Ain,

Collectif non aux forages Haut Bugey,

Collectif biterrois non au gaz de schistes

Collectif stop GDHC d'alsace et de lorraine

Collectif houille-ouille-ouille 59/62

Collectif Non au Gaz et Huile de Schiste 47

Collectif Orb-Jaur non aux gaz de schiste (34)

Collectif de Barjac (30)

Collectif viganais contre les gaz et huile de schiste (30)

Collectif Causse Méjean - Gaz de schiste NON ! (48)

Collectif Florac (48)

Collectif GDS ceze-ard

Collectif Garrigue-Vaunage (30)

Collectifs 83 Non au gaz de schiste

Collectif ile de france Essonne 91

Collectif taupes enervées

Collectif gaz de schiste Vaucluse (84)

Collectif Nîmes anti-schiste

Collectif citoyen du Narbonnais non gaz et pétrole de schiste

Organisations signataires :

Association NOGANINA

La CEN

Parti de Gauche Ardèche

Convergence Citoyenne pour la Transition énergétique

Associations nationales :

Agir pour l'environnement

Aitec,

Amis de la Terre

Attac

Réseau Action Climat 350.org

Posté par boucheaoreille77 à 16:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 3 décembre 2015

Pourquoi le gaz de schiste n'est pas une énergie de transition

declin marcellus

Pour qu’une énergie dite « de transition » soit intéressante pour assurer le passage aux énergies propres et recyclables, elle doit être relativement abondante, moins émettrice de GES que les énergies fossiles, ne pas nécessiter d’investissements supplémentaires trop lourds (supérieur à celui requis pour la poursuite de l’exploitation des énergies fossiles) et avoir une disponibilité et un rendement comparable aux énergies fossiles dominantes actuelles : le charbon, le pétrole et l’uranium . 

  • Les réserves européennes sont très insuffisantes...
  • Le gaz de schiste est un puissant gaz à effet de serre...
  • L’exploitation du gaz de schiste nécessiterait un investissement très coûteux...
  • Le prix anormalement bas aux États Unis...
  • Les gisements de gaz de schiste produisent pour de courtes périodes...
  • La production de gaz de schiste est elle-même grande consommatrice d’énergie...
  • La transition vise aussi à préserver des ressources comme l’eau...
  • La transition vers un modèle durable suppose de préserver des réserves...
  • La spécificité de l’exploitation par la mise en œuvre de nombreux forages...
  • Les forages lorsqu’ils ne sont plus rentables seront rebouchés constituant de possible « bombes à retardement »...

Stop Gaz de Schiste > lire l'article complet avec des chémas très parlants !

Posté par boucheaoreille77 à 11:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 2 décembre 2015

Un atelier "le schiste, ce n'est pas fini!" à Montreuil samedi 5 et dimanche 6 décembre

Vous qui lisez ce blog, vous savez que "le schiste ce n'est pas fini!".

Vous avez participé à des manifestations, des réunions, des projections, des discussions.

Mais vous savez aussi que depuis que la foreuse a quitté la plateforme de Jouarre, en septembre 2013, la chape de plomb est retombée sur l'ensemble des media (ou presque). Les informations concernant les gaz et pétrole de schiste sont peu disponibles, vous avez sans doute remarqué qu'autour de vous, beaucoup de gens ont l'impression que tout est rentré dans l'ordre, que le danger s'est éloigné. 

Nous vous proposons de participer à l'atelier “le schiste, ce n'est pas fini!” qui se déroulera dans le cadre du forum climat, à Montreuil les 5 et 6 décembre, en parallèle des réunions officielles de la COP21 animé par des militants de différents collectifs français. 

Nous tiendrons "salle ouverte", pendant les deux jours, 

de 10 heures à 18 heures 30

au lycée Jean-Jaurès, salle 427,

rue Dombasle, à Montreuil, pas très loin de la mairie.  

Un atelier, ça veut dire quoi?

C’est d’abord un espace de rencontre, un espace de discussion, d’échange. 

C'est un lieu sans tribune, ni tribuns où vous pourrez trouver des réponses aux différentes questions que vous vous posez concernant les gaz et pétrole de schiste. 

C’est un espace où il n'y aura pas de prise de parole à heure fixe, pas de discours, mais un lieu avec de quoi s’informer (documentation, audio-visuels) et des personnes ressource (membres de différents collectifs) pour dialoguer et poser, directement, sans contraintes de temps, toutes ces questions concernant les hydrocarbures extrêmes qui vous taraudent :

• Puisqu’une loi interdit la fracturation hydraulique en France, pourquoi s'obstiner à lutter ?

• Pourquoi les industriels croient-ils encore au gaz de schiste en France ?

• Que deviendra cette loi en cas de changement de majorité ?

• Y a-t-il encore des permis d’exploration en cours en France ? De nouveaux permis ont-ils été signés ? Dans quel secteur ?

• Pourquoi le nouveau code minier, en préparation, va-t-il favoriser l’exctractivisme à tout va?

• Comment les lobbies nous promettent une extraction « propre » ? Quels sont les “mensonges” ?

• Quelle différence entre pétrole et gaz de schiste ? Entre gaz de houille et gaz de couche ?

• Pourquoi le gaz de schiste n’est pas le bon carburant pour une diminution du rejet des gaz à effet de serre ?

• Réchauffement global et pétrole et gaz de schiste ?

• Peut-on fracturer sans que cela ne se voie ?

• Que se passe-t-il dans le Nord de la France et en Lorraine, avec le gaz de couche ?

• Que sait-on de la relation avec le monde de la finance? Le schiste, une pyramide de Ponzi ?

• Et la géopolitique dans tout ça? 

• Quels sont les impacts environnementaux, sanitaires et sociaux ?

• Que se passe-t-il ailleurs dans le monde : en Grande-Bretagne, en Roumanie, au Maghreb, en Argentine, aux Etats-Unis, au Canada, etc. ?

• Pourquoi des méga-projets de gazoducs à travers l’Europe et entre l’Afrique du Nord et l’Europe ?

• La France est-elle le seul pays où la fracturation hydraulique est interdite ?

• Qu’est qu’un « moratoire » ?

• On a parlé d'une bulle spéculative, pourquoi? Comment ça fonctionne? 

• Il est question d'un nouveau code minier, qu'est-ce qu'il y a dedans? 

• Quel est l'impact de la baisse actuelle du prix du pétrole ?

• Quels liens avec les autres mouvements sociaux ? Pour l’eau, contre l’accaparement des terres, les grands projets inutiles… ? …

••• Et toutes les questions qui vous plairont ;-)

 

Un atelier, ça se passe comment?

Une salle, quelques tables disséminées dans la salle, quelques chaises. 

Des militants disponibles, des documents à disposition sous forme de panneaux, de classeurs, de vidéos visisbles sur des tablettes, 

Des quiz, pour faire fonctionner votre mémoire

Quelques petits gâteaux et des boissons chaudes…

Et du temps pour les uns ou les autres… des questions, des réponses. 

Le droit de ne pas savoir, le droit de poser les questions qu’on n’ose pas poser en réunion publique!  

L'atelier sera ouvert  à partir de 10 heures du matin, jusqu'à 18 heures 30, le samedi 5 et le dimanche 6 décembre, au lycée Jean-Jaurès, rue Dombasle à Montreuil, salle 427. Le métro le plus proche : Mairie de Montreuil, ensuite un petit peu de marche à pied, et vous y êtes. 

En faisant circuler cette information, vous serez déjà un acteur de cet atelier!

Le combat concernant les énergies extrêmes, les hydrocarbures non conventionnels est loin d’être terminé.

Les pétroliers sont encore à l'œuvre, sans faire de bruit…

mardi 1 décembre 2015

Pendant toute la cop21, écoutez la radio "Touche pas à mon schiste!”

La radio Touche pas à mon schiste est présente pendant tout le temps de la Cop21 avec une émission par jour !

Chaque jour, écoutez les messages de Maxime Combes et les commentaires des chroniqueurs de cette web radio !


lundi 26 octobre 2015

Veolia apporte l’économie circulaire dans le gaz de schiste américain

Via ses filiales américaines Veolia Water Technologies et Veolia North America, Veolia a remporté plusieurs contrats de traitement des eaux auprès d'un exploitant américain de pétrole et de gaz de schiste, Antero Resources. Le montant de l'affaire n'a pas été détaillé.

Le groupe français de services collectifs aura la charge de concevoir, de construire et d'exploiter, dans les Appalaches et pour le compte de son client, une usine capable de traiter quotidiennement 9.500 m3 (60.000 barils/jour) d'eaux industrielles. L'investissement est chiffré à 275 millions de dollars (environ 240 millions d'euros au cours du jour). 

L'entrée en service de l'installation est prévue fin 2017. Selon Veolia, le recyclage de eaux permettra à Antero Resources d'économiser environ 150.000 dollars par puits de forage, sans compter les économies de transport.

www.zoneb mars ourse.com > lire l'article complet

Voir aussi :
> Emission du 8 mars 2014 > France Info > Antoine Frérot / Véolia : "Le gaz de schiste, ce peut être zéro pollution" 
>
Emission du 31 janvier 2013 > BFMTV > Restructuration de Veolia

Posté par boucheaoreille77 à 00:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 26 septembre 2015

Rien ne va plus pour le gaz de schiste

Fermeture de centaines de puits, suppression de milliers d'emplois : avec la baisse du prix du baril de pétrole, le gaz de schiste a pris un sacré coup sur la tête.

Les zones d'exploitation pétrolières du Texas - l'un des principaux états américains où l'on exploite le schiste - sont aujourd'hui désertées par les aventuriers qui étaient venus chercher fortune dans la ruée vers l'or noir (le pétrole de schiste). Depuis la chute du prix du pétrole, bon nombres de puits ne sont plus rentables, compte tenu de leur condition d'exploitation qui est plus coûteuse que les techniques traditionnelles. Par rapport au pic d'octobre 2014, quand la bulle du schiste était la plus gonflée, on a donc fermé 40% des puits aux États-Unis.

RTL > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 09:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 20 mai 2015

Algérie : « Quelles que soient les provocations du pouvoir, notre mobilisation restera pacifique »

Peu médiatisée, la mobilisation citoyenne se poursuit en Algérie contre l’exploitation des gaz de schiste. Entre arrestation de caricaturiste engagé et convocation policière d’opposants à la fracturation hydraulique, les autorités tentent de freiner le mouvement. Basta ! a rencontré l’un des piliers de cette lutte, Mouhad Gasmi. « Il va y avoir tôt ou tard une convergence des luttes, prédit-il, et je suis convaincu que cela peut faire vacillerle régime si le gouvernement continue à camper sur ses positions. »

Bastamag > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 22:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 15 mai 2015

Gaz de schiste : le Danemark bloque un chantier de Total à cause d’un produit chimique interdit

Lundi, Total annonçait en fanfare le début de ses forages exploratoires de gaz de schiste au nord du Danemark, malgré une vive opposition locale. La foreuse allait commencer à creuser le puits d’exploration. Deux jours plus tard, le gouvernement danois lui a interdit de poursuivre ses opérations. En cause, le non-respect par Total des conditions de forage : « Ils ont utilisé un produit qui ne faisait pas partie de ceux autorisés », indique à l’AFP un porte-parole de la Direction danoise de l’énergie. Un produit appelé Null Foam, agent chimique anti-mousse jugé dangereux pour l’environnement, selon une télévision publique danoise. « Nous n’accepterons pas ce genre de violation », s’indigne le responsable des questions environnementales au Conseil de la ville de Frederikshavn, Anders Brandt Sørensen, que ce non-respect par Total « met en colère ». L’entreprise française se défend en affirmant que l’utilisation de ce produit a été discutée dès le départ.

Bastamag > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 22:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 3 mars 2015

In Salah - Les gendarmes chargent violemment les manifestants

photo El Watan

Alors que la ville revenait peu à peu au calme, hier, plusieurs gendarmes arrivés en véhicules tout-terrain, rejoints par leurs collègues chargés de la surveillance du site pétrolier de Gour Mahmoud, se sont attaqués à un groupe de manifestants qui campaient sur le site baptisé Somoud 2, à 28 km de la ville d’In Salah, sur le tronçon de la route transafricaine menant aux puits de gaz de schiste. 

Les 13 manifestants admis à l’hôpital d’In Salah pour blessures et commotions diverses témoignent...

El Watan > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,